Pourquoi faut-il développer sa stratégie de communication Web ?

Pourquoi faut-il développer sa stratégie de communication Web ?
Note cette réponse

Aujourd’hui, on estime qu’un professionnel sur quatre perdra sa place sur le marché en 2018 s’il n’est pas présent sur le Web. Or, être visible sur Internet ne signifie pas uniquement de développer un site vitrine ou une boutique en ligne, il faut avoir une bonne vision de tous les leviers à solliciter et ne pas perdre de vue la stratégie multicanale.

Le e-commerce est un secteur en pleine croissance

Selon la Fédération Européenne du E-commerce et de la Vente à Distance (FEVAD), le chiffre d’affaires de la vente en ligne de 2017 s’élevait à plus de 70 milliards d’euros en France. Ce chiffre est d’autant plus vertigineux que le même organisme a annoncé qu’au premier trimestre 2018, il dépassait la barre des 20 milliards. Or si tout le monde n’a pas encore la vocation de faire de la vente en ligne, les retombées économiques d’une visibilité sur le Web ne sont plus un élément négligeable dans la stratégie de communication des entreprises.

L’utilisation du mobile

Aujourd’hui, nous ne pouvons plus négliger que 60 % des Français utilisent Internet depuis leurs smartphones (CREDOC). Pour certaines tranches d’âge, notamment chez les 15-18 ans, c’est parfois leur seul vecteur de connexion. Par conséquent, il faut de plus en plus penser sa communication pour mobile avant de l’adapter à d’autres canaux. Des professionnels d'une agence web à Caen se sont spécialisés dans le développement d’applications mobiles pour compléter les fonctionnalités des sites Web.

L’enjeu des réseaux sociaux

Les entreprises ont tendance à se ruer sur les réseaux sociaux un peu comme si c’était l’Eldorado. Peu d’entre elles savent réellement s’en servir et n’ont pas compris tous les enjeux et les techniques de la communication sur ces plateformes où l’on entre dans la sphère privée des individus. Se lancer sans objectif, sans ligne éditoriale et sans expérience devient de plus en plus compliqué.

Réponses relatives