Comment bien choisir une entreprise pour réaliser une formation en alternance ?

Comment bien choisir une entreprise pour réaliser une formation en alternance ?
Note cette réponse

On n’y pense pas toujours, mais trouver une entreprise qui soit en concordance avec la théorie apprise au centre de formation et les tâches réalisées en périodes pratiques, n’est pas toujours facile c’est pourquoi il ne faut pas se jeter bille en tête sans avoir pris un minimum d’informations ou pourquoi pas même après avoir contacté d’anciens apprentis, ce qui pourrait être une très chose à faire si l’on a un doute.

Sélectionner au préalable le centre de formation adulte adapté

La formation en alternance permet aux apprentis de posséder une formation en adéquation avec les besoins réels des entreprises en apprenant la partie théorique au centre de formation et en appliquant sur le terrain et dans les conditions réelles, les bases du métier. Les formations en alternance concernent tous les secteurs d’activités et peuvent mener aussi bien à une attestation lorsqu’il s’agit notamment d’une remise à niveau, d’une certification qui peut être obligatoire pour accéder à un poste particulier ou bien encore à des formations de type CAP ou BEP ou de niveau supérieur via le brevet de technicien supérieur.

Les atouts de l’alternance sont indéniables

Lorsque l’on fait un comparatif entre les personnes possédant un enseignement classique et celles ayant suivi une formation en alternance, la première chose qui en ressort est la proportion de personnes se voyant offrir un contrat à la fin de leur formation, parfois même avant la fin puisqu’elles sont susceptibles de travailler a posteriori dans l’entreprise dans laquelle la formation en alternance a été effectuée. En effet, on constate aujourd’hui qu’il y a près de 7 jeunes sur 10 qui trouvent un contrat de travail rapidement après leur formation. Puisque les diplômes jouent un rôle essentiel dans le recrutement, on constate que les personnes ayant du mal à trouver un emploi ne disposent pas de ces validations d’acquis qui font foi dans le milieu professionnel, mais ce n’est pas tout puisque généralement le reproche que font les chefs d’entreprise est celui du manque de connaissances. Pour parer aux chiffres du chômage, le gouvernement Macron a d’ailleurs en 2017 décidé d’appuyer les mesures en faveur de la formation en alternance en renforçant les liens avec les régions et les autres acteurs en tenant compte du pacte de responsabilité et de solidarité qui aura pour effet d’alléger les charges des entreprises.

Le choix de l’entreprise pour l’alternant

Même si le critère de distance est un élément à prendre en compte, il n’est pas le seul puisque le futur apprenti doit bien analyser les entreprises qui l’intéressent en dressant la liste de celles qui pourraient l’employer en contrat d’apprentissage et en prenant contact avec le chef d’entreprise et la ou les personnes qui pourraient être le maître d’apprentissage. Il est par conséquent judicieux de rencontrer à plusieurs reprises le personnel de l’établissement, car l’apprenti peut souvent rester deux années dans la même entreprise, il peut rompre son contrat, mais uniquement si les closes du contrat ne sont pas respectées par l’entreprise qui l’accueille.

Réponses relatives