Pourquoi faut-il absolument visiter l’île d’Oléron ?

Pourquoi faut-il absolument visiter l’île d’Oléron ?
Note cette réponse

Située près de Royan en Charente maritime, l’île d’Oléron est un véritable petit bijou à découvrir. Le climat y est particulièrement agréable à la fin de l’été, et il y a moins de vacanciers. À la fin du mois d’août et au début septembre, c’est très certainement la meilleure période pour y passer un week-end ou quelques jours.

Un paysage exceptionnel

C’est dès votre arrivée, depuis le pont qui mène de Marennes à Oléron que vous pourrez mesurer toute la beauté du décor. Vous y apercevrez les autres îles avoisinantes. La nature y est bien préservée et reste assez sauvage aussi bien à l’intérieur des terres que sur les plages. Elles sont particulièrement agréables pour la baignade, y compris avec des enfants en bas âge. Au moment du coucher de soleil, profitez des couleurs depuis la plage avant de profiter des premières fraîcheurs de la soirée.

La dégustation des produits locaux

Venir à Oléron signifie également de savourer les produits de la région. Il est essentiel de goûter le poisson fraîchement pêché, mais les incontournables restent les fruits de mer et les crustacés, surtout les huîtres de Marennes. Certains producteurs sont réputés dans le monde entier et fournissent les tables des plus grands restaurants ou des demeures de chefs d’État. Certaines plages de galets sont remplies de bigorneaux. Pourquoi ne pas en ramener une petite poignée pour déguster avec votre plateau ?

La visite de l’île

À Oléron, vous trouverez de charmants petits villages à visiter. Les rues sont particulièrement fleuries en été. Les fortifications sont remarquables et permettront à vos enfants de laisser libre cours à leur imagination. Le phare se visite également pour vous offrir le meilleur point de vue de l’île. Les amateurs de sport et de sensations fortes trouveront également de nombreux clubs pour pratiquer des sports nautiques. Dans les terres, vous y ferez de beaux parcours de marche et de course à pied.

Réponses relatives