Pourquoi utiliser un broyeur de végétaux ?

Pourquoi utiliser un broyeur de végétaux ?
Note cette réponse

Pour ceux et celles qui entretiennent régulièrement leur jardin, les quantités de déchets végétaux s'amoncellent au fil des saisons et les aller-retour à la déchetterie ne se comptent plus tant ils sont nombreux. En effet, les activités de jardinage – taille des haies/des arbres/des arbustes, entretien des arbres, nettoyage des massifs sans oublier le bassin et le potager – engendrent d’importantes quantités de déchets verts. Et, s’il était possible de ne plus charger sa voiture ? Et si les déchets verts ainsi produits pouvaient resservir ? Bien loin d’être un rêve, il existe bel et bien un appareil destiné au broyage des feuillages et des branchages.

Exit les outils d’autrefois. De nos jours, le broyeur de végétaux peut être silencieux, malléable, électrique à plateau tournant pour les petits espaces ou thermique et sophistiqué à rotor pour les grands espaces par exemple. Quoi qu’il en soit, l’usage d’un broyeur de végétaux est loin d’être un investissement superflu. Bien au contraire ! Focus sur un appareil dont l’utilité va vite devenir indispensable à tous les jardiniers en herbe.

Les bienfaits du recours à un broyeur de végétaux

Comme son nom l’indique, le broyeur de végétaux permet de réduire en copeaux les brindilles, les branches, les bois souples, les bois durs, mais aussi les branchages directement sur place. L’entretien du jardin est donc grandement facilité et il n’est plus nécessaire d’évacuer les déchets verts en les portant à la déchetterie. 

De plus, les résidus du broyage des déchets verts sont très utiles pour le jardin. De la paillette aux copeaux, les résidus ainsi obtenus permettent d’améliorer les qualités physico-chimiques du sol en le paillant. Les broyats de déchets verts ainsi dispersés à la surface du sol forment un paillis qui le protège de l’érosion. Cela permet également de conserver sa fraîcheur et de limiter les arrosages notamment lors de la période estivale. En se décomposant, cette matière végétale permet la fertilisation du sol tout en favorisant la vie microbienne, autant d’éléments indispensables pour enrichir naturellement le sol et favoriser la pousse de la végétation. 

Les choix d’un broyeur

Les broyeurs à végétaux sont faciles à ranger et leur utilisation ne présente pas de souci majeur. Parce qu’il permet de réduire considérablement le volume des déchets issus de l’entretien du jardin, mieux vaut respecter quelques précautions en se dotant d’EPI. La paire de gants, le casque antibruit, les lunettes de protection, mais aussi une tenue adaptée sont autant d’équipements de protection individuelle qu’il convient de se munir afin de ne pas se blesser. Personne n’est en effet à labri d’une éjection de copeau de bois. 

Et, pour que le broyage soit le plus efficace, mieux vaut investir dans un broyeur de végétaux solide, fiable et garanti. Ensuite, en fonction des déchets verts à broyer, plusieurs modèles existent. Il peut s’agir d’un plateau tournant vertical pour venir à bout des grands volumes, d’un plateau superposé de deux lames pour éliminer les grosses branches, mais aussi les bois moins souples ou encore le rotor de broyage qui est un modèle qui convient à tous les types d’utilisation. 

Ensuite, il peut être électrique ou thermique. Le broyeur électrique nécessite un branchement pour fonctionner alors que le thermique fonctionne de manière autonome à l’essence sans plomb. Les modèles électriques sont adaptés aux petites et aux moyennes surfaces et à tous les types de branchages et de feuillages, sans pour autant dépasser 50 millimètres de diamètres. Pour les espaces plus grands, le broyeur thermique est idéal pour des utilisations intensives et des besoins en broyage plus importants. Dans les deux cas, les appareils sont fiables, costauds et accomplissent avec facilité leur tâche de broyage. 

A l'image de tous les outils de jardinage qu'il faut nettoyer et entretenir, il convient de nettoyer régulièrement le broyeur. Pour cela, il est nécessaire d’ôter la sciure après chaque utilisation, d’affûter les lames une fois par an et de lui faire faire un check-up annuel pour s’assurer de son bon fonctionnement. 

Réponses relatives