Quels points incontournables pour venir vivre en France ?

Quels points incontournables pour venir vivre en France ?
Note cette réponse

Venir vivre en France est un challenge. Mais vivre, travailler ou y étudier demandent quelques démarches qu’elles soient ou non administratives.

Les documents pour entrer en France

L’immigration n’est simple dans aucun pays, mais une fois cette formalité réalisée, vous pourrez franchir la seconde étape. Il existe différents documents selon votre origine géographique et votre situation.

Le visa – de court séjour, de long séjour, de long séjour temporaire de six mois, avec mention étudiants ou concours, de circulation, de transit aéroportuaire – n’est pas demandé pour les ressortissants de l’UE/EEE ou lorsqu’il existe un accord particulier avec un pays. Dans le cas contraire, la demande de visa doit se faire dans le pays d’origine et son obtention demande du temps. La durée de validité commence à la date d’arrivée en France et il est impossible de changer le statut du visa une fois arrivé sur place. Mieux vaut dans ce cas, s’y prendre à l’avance et consulter le site du Ministère de l’intérieur pour avoir tous les renseignements et procédures liées à la demande de visa.

Le permis de résidence concerne le séjour sur une période supérieure à 3 mois. Dans ce cas, la présence sur le sol français est assimilée à un état de résidence. Là encore, les citoyens de l’un des pays de l’UE/EEE, n’ont pas la nécessité d’obtenir ce permis. Le cas contraire, il vous faut effectuer une démarche dans votre pays pour un visa long séjour puis demander auprès de l’administration française un permis de résidence.

L’ouverture d’un compte en banque

Au-delà de trois mois, il est préférable d’ouvrir un compte en banque. Votre loyer, votre salaire pourront ainsi y être prélevé et versé plus facilement. Sans compter, que l’ouverture d’un compte courant en tant que résident vous facilitera vos dépenses tels que les prélèvements automatiques pour l’électricité et le téléphone mobile.

Le logement

S’installer en France nécessite une condition sine qua : trouver un logement. Pour cela, différentes options s’offrent aux futurs résidents.

Il est possible d’opter pour des logements de transition – hôtels, pensions, auberges de jeunesse – qui permettent de prendre le temps de prospecter avant de louer par exemple. Les résidences hôtelières sont une bonne alternative pour les séjours de courtes durées. Les résidences étudiantes, la colocation qui sont une alternative moins coûteuse et permettent une immersion totale pour découvrir la culture et les traditions locales. Dans d’autres cas, la location d’une chambre, d’un appartement, d’une maison voire l’achat d’un bien sont également envisageables. Tout dépend en fait du budget et de ses envies.

L’accès aux soins

Les ressortissants de l’un des pays de l’UE/EEE n’ont pas à s’inquiéter en cas de maladie. La carte européenne d’assurance permet de bénéficier d’une couverture médicale en France en cas de petit séjour. Pour les longs séjours, il est nécessaire de cotiser à la sécurité sociale française.

Originaire d’un autre pays que ceux mentionnés dans le paragraphe ci-dessus, il est indispensable de se rapprocher de sa propre couverture médicale pour connaître les modalités d’accès mais aussi de remboursement de soins une fois en France. Il peut être également important de contracter une assurance privée voire de rapatriement dans certains cas.

Exception, les étudiants, qui d’office bénéficient d’une couverture sociale prenant en charge une partie des dépenses. Mais là encore, mieux vaut bien se renseigner.

Et pour ne rien oublier, le Ministère de l’Intérieur a créé un guide d’information  » Venir vivre en France  » pour découvrir les valeurs de la société française mais aussi connaître en détail toutes les démarches administratives à entreprendre avant et lors de son arrivée.

Réponses relatives