Que faire si l’on commet une infraction au code de la route à l’étranger ?

Que faire si l’on commet une infraction au code de la route à l’étranger ?
5 (100%) 1 vote

Il est toujours gênant d’avoir des problèmes à l’étranger, surtout lorsqu’ils peuvent être graves et avoir des répercutions au niveau de la justice. Penser que cela n’arrivera qu’aux autres n’est pas une attitude raisonnable. Au contraire, même le conducteur le plus prudent peut avoir un problème sur la route. Il peut, par exemple, être impliqué dans un accident sans être responsable. Et même s’il n’est pas à l’origine de l’accident, il sera peut-être inquiet à l’idée d’avoir à répondre aux questions de policiers étrangers. Le séjour, par exemple pour des vacances, peut être gâché. A ce moment, il convient de garder son calme et, si possible, d’être bien renseigné sur l’attitude à adopter.

infraction à l'étranger

Dans la plupart des cas, les personnes qui prennent le volant connaissent déjà fort mal les subtilités du code de la route dans leur propre pays. C’est dire si c’est encore moins le cas lorsque l’on se retrouve à l’étranger. Et quelle malchance, de plus, d’être impliqué dans un accident, d’être arrêté par la police, de se faire retirer son permis de conduire, etc. Dans ces cas, il ne va pas être évident de savoir comment l’on doit se comporter, même si certaines attitudes sont à recommander dans tous les cas.

Retrait de points ou retrait de permis

Si vous commettez une infraction au code de la route dans un pays comme la Suisse, ne pensez pas que les autorités de ce pays vont vous oublier. Cela mettra peut-être un certain temps, mais la procédure suivra son cours. Vous pourrez être condamné, vous pourrez subir une interdiction de conduire sur le territoire concerné, et votre permis français pourra même, au final, vous être retiré. Pour cette raison, il convient de réagir de façon efficace et rapide, notamment en délivrant vos explications, vos arguments, en contestant les reproches qui vous sont faits et toute autre mesure similaire. Si vous êtes titulaire d’un permis français et êtes reconnu coupable d’infractions au code de la route à l’étranger, vous pouvez perdre des points et même voir votre permis vous être retiré. Si vous avez un permis suisse ou d’un pays au système similaire, vous pouvez directement perdre votre permis.

En conclusion, si vous avez des ennuis sur la route à l’étranger, restez calme et défendez vos droits sans tenter de vous soustraire à la justice du pays dans lequel vous vous trouvez. Tâchez, en outre, d’avoir recours rapidement à un avocat spécialisé dans ces questions. C’est lui qui vous défendra de la façon la plus efficace.

Réponses relatives